Jac Berrocal, David Fenech, Ghedalia Tazartes … écoute

Jac Berrocal, David Fenech, Ghedalia Tazartes "Superdisque" (Subrosa)

Guitare préparée, platines, microphone, trompette, électricité, coquillages-conches, voix et surprises. Voilà l’arsenal de ce trio pour un disque ethnique des temps moderne où l’on croise l’ombre des indiens, de Miles Davis, de Pascal Comelade, Piaf ou encore de Peter Thomas (chanteur de Pere Ubu).. Des multiples résurrections sonores. Des poursuites lumineuses en pointillé imaginées à la trompette. Un parcours vocal scotché pour les performances scéniques. C’est un disque qui réussit le tour de force, à la fois de conserver de la bizarrerie et de proposer un imaginaire étonnamment efficace. Un jeu parcouru d’un humour iconoclaste. Paradoxalement aussi carré que complètement décalé ou improvisé. On vous conseille d’aller s’y frotter. Ne serait ce qu’une fois..

DAVID FENECH est un musicien parisien , guitariste, chanteur, improvisateur. Il a enregistré et joué avec des musiciens aussi divers que Felix Kubin, Jad Fair, Tom Cora, Andrea Parkins, Steve Arguelles, James Plotkin, Gino Robair, Ramona Cordova, Shugo Tokumaru, Ghedalia Tazartes, Klimperei, Ergo Phizmiz et de nombreux autres… Récemment, il a sorti l’album Polochon Battle (sur le label inPolysons), travaillé à l’IRCAM, interviewé Robert Wyatt, composé des musiques pour le théatre et pour le cinéma, construit de petits robots musicaux, enregistré un horspiel pour Radio France… En 2009, il a organisé une série d’enregistrements publics avec des invités aussi divers que Rhys Chatham, Bérangère Maximin, Claude Parle, Sébastien Roux, Dominique Grimaud. Pour 2010, il prépare un disque en duo avec Klimperei, un album solo (une longue pièce de 45mn), une création pour le festival Présences Electroniques (INA/GRM) et plein d’autres choses encore…
http://www.myspace.com/davidfenech

JAC BERROCAL est un trompettiste, chanteur et performeur incontournable, à la croisée du free jazz, du punk et de la poésie sonore. Son style à fleur de peau, à la fois tendre et violent est inimitable et imprévisible. Il a joué avec des musiciens exceptionnels… la liste est longue. Parmis eux : Pascal Comelade, Jaki Liebezeit (Can), Sunny Murray, Jacques Thollot, James Chance, Nurse With Wound, Daunik Lazro, Chris Cutler, Yvette Horner, Messagero Killer Boy (le groupe du cinéaste F.J Ossang), Aki Onda, Pierre Bastien, Lol Coxhill, Jeanne Moreau… Récemment, on l’a entendu sur le dernier disque de Christophe (”aimer ce que nous sommes”, avec Isabelle Adjani) ou lors du dernier festival Sonic Protest avec Catalogue (en compagnie de Jean François Pauvros et Gilbert Altman). Il est aussi connu pour le fameux morceau “Rock and Roll Station” enregistré en compagnie du légendaire Vince Taylor.
http://www.myspace.com/jacquesberrocal

GHEDALIA TAZARTES est un chanteur, poète et auteur d’une musique concrète… en fait, on peut dire que c’est un orchestre à lui tout seul (sa voix se transforme en voix d’enfant , de femme, de viellard, de chamane). “Il assemble des éléments sonores de différentes natures. De la musique jouée avec de vrais instruments, par lui et, le cas échéant, des invités. De vraies chansons traditionnelles. De la poésie savante ou populaire. Différentes langues minoritaires ou majoritaires, utilisées pour leur place symbolique dans le grand jeu de la domination culturelle. Une langue inventée par lui, aussi, spécialement pour chanter, et cristallisant ce que toutes les langues oublient de dire. Et il replace ces créations sonores de l’homme dans leur contexte bruyant signifiant, dans le grand bruissement de l’univers des choses. Des sons témoignages, des sons d’atmosphères, des prélèvements dans l’environnement social et naturel. Mais il ne les transforme pas en «autre chose» comme il est banal de le faire aujourd’hui avec les nouvelles machines. Non, il conserve leur identité d’origine et en renforce la signification. Ce qui l’intéresse est bien ce qu’ont à dire ces objets sonores du monde qui nous entoure, monde matériel et immatériel, monde de l’échange marchand et non-marchand. Il les rend plus bavards, il les fait parler en les plongeant dans des agencements qui leur sont étrangers. Il coupe et monte des images sonores selon les techniques utilisées au cinéma et cette technique fait ressortir leur sens.” (Pierre Hemptine). Une interview de Ghedalia Tazartès sur Demosaurus.

À propos de _

essmaa (@) orange (.) fr

Un commentaire

  1. Ping : david fenech » Jac Berrocal, David Fenech, Ghédalia Tazartès – Superdisque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 96 followers

%d bloggers like this: