Yûichi Yokoyama

bandeau_mappemonde_YY__small

 

L A  S A L L E  D E  L A  M A P P E M O N D E
de Yûichi Yokoyama

disponible en librairies
et sur le site des Éditions Matière
www.matiere.org

Trois hommes costumés et masqués s’aventurent dans une ville inconnue. Tel un commando en mission secrète, ils sont à la recherche d’un lieu, d’un objectif qu’ils ne connaissent qu’approximativement. Au détour d’architectures oppressantes, ils sont vite confrontés à d’inquiétants groupes d’hommes en uniforme. La tension nouée entre les protagonistes, autant que la pesanteur des situations, laisse craindre l’imminence d’un drame. Que font ici ces milices urbaines ? Qu’est-ce qui justifie qu’elles se comportent en maîtres des lieux ? Quelles activités sont réellement les leurs ? Trafic ? Crime à grande échelle ? Déprédation ? Terrorisme ? Putsch militaire ?…
En dépit de ces rencontres, nos trois hommes parviennent à destination. Sans se départir de leur feinte nonchalance, ils se présentent au portail blindé d’une luxueuse villa. Le dandy propriétaire des lieux les laisse pénétrer au cœur de sa forteresse privée. Après leur avoir offert quelques verres d’alcool et les avoir menacés d’une arme à feu, il leur accorde cependant le privilège d’accéder à son très vaste jardin et à une bibliothèque unique en son genre : la salle de la mappemonde…

WORLD MAP ROOM —— Three men in disguis and wearing masks venture into an unknown city. Like a commando on a secret mission, they are looking for a plac, seeking for a goal they know only approximately. Along oppressive architectures, they are soon confronted with disturbing groups of men in uniform. The tension between the protagonists, as much as the gravity of the situation, leaves likely reasons to fear impending drama. What do these urban militias do here? What justifies that they behave as masters of the place? What are there true activities? Large scale crime? Depredation? Terrorism? Military coup?…
Despite these encounters, the three men reach their destination. Without abandoning their nonchalance, they stop at the armored gate of a luxurious villa. The owner, a dandy wiyh mysterious airs, lets them into the heart of his fortress. After offering them a few alcoholic drinks and after threatening with a gun, he grants them however, the privilege to acces his very vast garden and a library unique of its kind: the world map room.
For this book, Yokoyama wished to confront the codified form of gekiga. The result is a work with blacker and thicker lines than usual, and a narrative as tense as the trajectory of a bullet in a Japanese garden.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s