Anti-Gris

Anti-Gris « Animals »

C’est comme plonger dans un très grand dessin à l’encre sur papier sans fin. C’est un horizon modelé de hachures très fines qui fait presque penser à une gravure dans la cire noire d’une collection de vinyls fondus. La musique d’Anti-Gris s’écoute en grand format. Les morceaux sont reliés entre eux par un texte secret, une matière verbiale qui apparait avant de s’évanouir dans un nuage de souffre ou disparaitre dans la lave mélodique en mutation constante. Anti-Gris propose un jeu très plastique et graphique entre les lignes des bâtiments et les carcasses de bateaux,  les silhouettes des corps et les ombres de visages pas tous très avenants. Les rythmes sculptés dans des couleurs plus claires, ricochent sur cet amas vivant. On pense naturellement à Autechre, sans tomber dans le piège de la copie fade. En effet, en travaillant rigoureusement sa matière, Anti-Gris charpente, à travers de stimulantes idées, un univers et un son distincts de celui de ses pairs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s