Busdriver

 Busdriver

 Busdriver revient avec un ‘Perfect Hair’ renouant de manière plus frontale avec le rap, sans dénigrer pour autant ce qui a toujours fait la spécificité de cette petite figure du hip hop indépendant américain. L’album vrille, oscille entre les extrêmes.

BUSDRIVER « PERFECT HAIR » (BIG DADA)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s