Sergio Sorrentino, Machinefabriek

Sergio Sorrentino, Machinefabriek

Comme des ficelles envoyées dans un ciel de nuit sans nuage, les sonorités des guitares prennent des envols subtils dans une étendue d’étoiles chromatiques et de nuées ambiant. A écouter en regardant par le vélux  du grenier ou dans les grandes herbes d’une clairière.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s