Alexandre Vatagin,

Alexandre Vatagin « Serza »

En compagnie de notamment Martin Siewert (Radian et Trapist), les membres du Tupolev et Patrick Pulsinger, le viennois Alexandre Vatagin propose un disque en forme d’errance. Entre matériaux électroniques et spectre d’instruments, un post-rock de bitume qui nous rappelle l’album « film » de Németh (membre de Radian et Lokai et co-fondateur de Mosz Records)

Entre le levé du jour et les profondeurs de la nuit, entre la précision acoustique et le brouillage du signal, la musique trouve sa respiration. On ferme les yeux en regardant cette après-midi neigeuse. On se retrouve à l’ombre d’un arbre dressant vaillamment ses premiers bourgeons. L’eau est claire, transparente, prise par la roche, immobile et silencieuse. Le soleil distille sa chaleur dans les grandes herbes.. Une invitation à regarder vers l’horizon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s