Mika Vainio … écoute

Mika Vainio « FE3O4 – MAGNETITE » (Touch)

C’était la première grosse pluie .
Elle fait remonter du sol l’odeur de la terre boueuse.
Elle agglutine au sol les feuilles flétries.
Elle se répand sur le bitume de la cour en une flaque où se reflète le ciel chargé de nuages en forme de champignon atomique.

Qu’une pluie … malgré tout.
Que de sombres nuages … malgré tout.
Il fait froid et humide

Par la fenêtre de la pièce vide, on observe la mutation du paysage. Un immense vide semble s’imposer comme le maitre des lieux. Aspirant le paysage, jetant un voile grisâtre sur les couleurs de l’automne persistantes. Résistantes, comme pour rappeler les ciels bleus & les percées de soleil.

Dans l’appartement, on entend vaguement, très loin, le bruit d’une télé. Neige cathodique. Mika Vainio fait souffler un vent glacé, en explorant à la fois le bruit et le silence.

Les carreaux sont sales, mais vaut il la peine de les laver maintenant ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s