Ben Vida … écoute

Ben Vida
« esstends-esstends-esstends » (Pan)

Comme cent billes métalliques ricochant au fond de votre oreille. Le disque de Ben VIda, collaborateur de Keith Fullerton Whitman ou Greg Davis, se dévoile réellement et uniquement au auditeur ayant la volonté de faire table rase, de se délester de toutes pensées pour le saut dans le vide. Les matériaux sonores se renversent dans ce système analogique-numérique hybride qui lui donne à la fois l’extrême précision du contrôle de l’ordinateur et l’impact physique des synthés modulaires. Les phénomènes psychoacoustiques vous happent. Les fréquences calibrées pour manipuler les rouages ​​de votre oreille interne vous mettent au tapis. Des pouces appuyées sur vos tempes, des aiguilles plantées dans vos vertèbres. La matière musicale est ici éclatée, spatialisée, très élastique, mouvante dans un bégaiement électrique provoquant des petits spasmes musculaires. Vous êtes au centre, assailli.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s