M. Ostermeier … écoute

M. Ostermeier « The rules of another small word » (Tench)

Jeudi, 4h30 du matin. Nuit finie. Cafetière, ordinateur et M. Ostermeier sont les premiers compagnons de cette journée qui s’annonce longue. Il faut écouter ce disque seul, la maison éteinte. Soyeux et lumineux, ce qui peut paraître initialement comme une ballade stellaire au fil de la voie lactée se transforme en une plaidoirie pour une urbanisation à « ré-humaniser ». Comme le suggère la pochette, un retour aux sources, à la nature … ou les lendemains d’une civilisation perdue. Dans cette imagerie d’Odyssée spatiale rétro futuriste, M. Ostermeier dresse la toile de fond d’un voyage tout en nuances devant une nature qui reprend ses droits. Délicates textures, sucrerie new-wage, imagerie cosmique et romantisme diffus, c’est un moment de béatitude que M. Ostermeier nous propose ici. Un programme bucolique, fait de lucioles, de cigales chantant sur des volutes électro-acoustiques et de crépitements électroniques discrets. Avec sa pointe de nostalgie. Un « gap » temporaire, une pause contemplative pour le moins en dehors du temps .. Au journal, on nous annonce une journée chaude et rude

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s